La technologie Cool'n'Quiet
Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

Cool'n'Quiet (AMD)

Cette technologie est développée par AMD pour ses microprocesseurs 64 bits, c'est l'abréviation de cool (rafraîchissement en gros) et quiet (tranquille). Le principe est de réduire la consommation électrique du processeur chaque fois que la puissance demandée est en dessous de sa puissance maximale, c'est l'équivalent des technologies utilisées dans les ordinateurs portables PowerNow! (AMD) et SpeedStep d'Intel.

Pour comprendre le fonctionnement, il faut se rappeler que les processeurs actuels utilisent deux vitesses: la vitesse externe et la vitesse interne. Pour obtenir la deuxième (effective), on reprend la première multipliée par un facteur multiplicateur (par exemple 400 Mhz et une vitesse interne de 4000 Mhz, le facteur multiplicateur est de 10. La solution utilisée pour réduire la vitesse d'un microprocesseur n'est pas de réduire la vitesse externe qui est fixée par la carte mère mais bien de réduire ce facteur multiplicateur. Le passage du facteur de 10 à 8 donnera par exemple une vitesse effective de 3200 Mhz, soit 800 Mhz de moins. La deuxième chose est liée à la tension d'alimentation (ce qu'on appelle le V core). Pour un processeur fonctionne à haute vitesse, plus la tension d'alimentation doit être élevée: c'est le principe utilisé en overclocking lorsqu'on augmente la vitesse qui impose d'augmenter aussi la tension d'alimentation. Par contre, en diminuant cette tension continue, on réduit la consommation et donc la dissipation thermique. Au total,  cette diminution du facteur de multiplication et de la tension d'alimentation lorsque vous ne travaillez pas sur votre ordinateur fait baisser la consommation du microprocesseur, réduisant la vitesse de rotation du ventilateur. Le dernier intérêt est d'augmenter sa durée de vie.

Cette technologie n'est implantée que dans les versions 64 bits d'AMD (Sempron, Athlon, Opteron et Phenom) sur sockets 734 et 939 (pas le 940), socket AM2, AM2+ et AM3. Elle doit être configurée dans le BIOS de la carte mère couplé avec un utilitaire (un petit programme) livré avec la carte mère. Par contre, tous les processeurs actuels permettent la détection automatique des fréquences internes et externes, facteur de multiplication associés et tension d'alimentation du processeur.

Dernière mise à jour, le 10/03/2016
© Tous droits réservés, reproduction interdite sans accord écrit de materiel-informatique.be. Les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs.