Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

HUB (répétiteur) en réseau ethernet.

Un Hub est le premier type de concentrateur utilisé dans les réseaux informatiques locaux (LAN) utilisant une topologie en étoile pour réseaux Ethernet base 10 et base 100 (c'est presque la préhistoire de l'informatique), ce sont les premiers à utiliser un câblage RJ45. c'est un simple amplificateur de signal (un répétiteur, son nom en français): une fois le signal (les trames) amplifié, il renvoie ces données vers tous ses ports (connecteurs): PC et équipements connectés. Tous les Hub sont half duplex, ils ne peuvent émettre et recevoir simultanément (y compris sur plusieurs ports réseaux), le canal libre détectant les collisions sur le câble Ethernet. Ils sont remplacés par des switchs (tous Full duplex) qui gèrent les destinataires en séparant les transmissions. Aucun modèle n'intègre la détection de câble droits / croisés (MDI / MDIX), un des ports est muni d'un poussoir ou démultiplier pour la connexion des concentrateurs entre-eux.

Autres caractéristiques des Hubs:

Hub's Ethernet base 10 (10 mega bits / seconde): nombre de ports variable, une connexion coaxial pour d'anciennes cartes réseaux ethernet. En face avant par port, une led pour la connexion à une carte réseau et une led pour les collisions (parfois une pour l'ensemble des ports).

Hub's Ethernet base 100: nombre de ports variable (chaque fois une LED de connexion), jamais de connecteur coaxial 10 Base 2. Par port, une LED de connexion par port et une ou deux LED pour la vitesse 10 base T / 100 base T (dans le cas d'une seule, c'est la couleur qui spécifie la vitesse de connexion). De nouveau, une seule LED de collision pour l'ensemble des ports ou une générale.

Pour les switchs, il n'y a en théorie aucune limite du nombre raccordés en cascade (les uns à la suite des autres), pour les hubs, c'est différents, le nombre maximum est de 4 en 10 base T et 2 en 100 base T. Ceci est lié au délai de propagation du signal avant sa disparition: une collision pourrait ne pas être détectée suffisamment à temps, un deuxième équipement émettant en pensant que la voie est libre, créant des trames incomplètes appelées RUNT ou superposant des données des deux communications.

Définitions complémentaires: connections RJ45 - Switch ethernet - Normes Ethernet

Fabricants: D-Link - 3Com

Dernière mise à jour, le 26/11/2015
Tous droits réservés: reproduction interdite sans notre accord écrit
© les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs