Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

Mémoires XDR et XDR2

Ces deux technologies de mémoires Ram sont actuellement les plus rapides du marché (devant la GDR5 utilisée par les meilleurs cartes graphiques). Elles sont développées Rambus, un concepteur souvent à la pointe pour ce type de composant comme pour la RDRAM. La technologie ne travaille pas sur un adressage colonne - ligne (RAS - CAS) mais par un adressage direct. Cette méthode peut sembler pénalisante mais elle a un avantage, elle adresse directement le temps d'adressage mémoire. La technique utilisée est pour la transmission est série (les technologies actuelles sont toutes parallèles) avec un bus de donnée pour l'émission, et un pour la transmission (on parle de fullduplex) alors que les autres technologies utilisent le même bus pour l'émission et la transmission. Ceci permet de réduire le nombre de ligne mais aussi de ne plus s'occuper de longueur de pistes pour éviter des retards de signaux.

La deuxième avancée est le nombre d'informations transmise sur un cycle d'horloge. La DDR en permet 2, la DDR-2 en permet 4 et la DDR3 ...8. En transmettant en série, Rambus permet 32 transferts. En augmentant la vitesse de transfert, le risque de corruption des signaux du aux effets capacitifs augmente: c'est pourquoi ces barettes utilisent deux lignes distinctes: le signal et le signal inversé permettant de supprimer une partie des micro signaux parasites (en différentiel). Un bus de commande spécifique est utilisé pour toutes les autres communications.

Si les transferts sont élevés, cette architecture spécifique est difficile à implanter en pratique dans un ordinateur (aucun processeur n'est capable de traiter les données à ces vitesses). Dans les permiers Pentium IV, Intel avait développé des chipsets spécifiques mais actuellement, tant Intel qu'amd implantent le contrôleur directement dans le processeur. Son utilisation dans les ordinateurs impose l'adaptation des processeurs et Rambus demande des licences d'utilisations, donc de l'argent, pour chaque implantation. Ni les mémoires XDR et leur successeur XDR-2 ne sont utilisées dans les PC. Quelques fabricants de cartes graphiques les utilisent avec des chipsets spécifiques mais la seule réelle utilisation est la playstation 3 de Sony (à part quelques serveurs spécifiques d'IBM notamment). Un autre avantage est de réduire le nombre de broches de chaque barettes par rapport aux DDR3 et GDR5.

Comme d'habitude, ces barettes ne sont pas fabriquées par Rambus qui s'occupe du développement, prend juste le brevet et récupère les royaties sur les fabricants des mémoires et de circuits annexes.

Dernière mise à jour, le 29/06/2015
Tous droits réservés: reproduction interdite sans notre accord écrit
© les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs