Le protocole ICMP, commandes et fonctionnement
Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

Le protocole ICMP

Le protocole ICMP (Internet Control Message Protocol) est basé sur la couche réseau (niveau 3, comme IP ou UDP) du modèle OSI qui contrôle des erreurs de transmission, pas leur correction. Il est encapsulé dans les datagrammes du protocole IP dont la fonction est le transport de paquet, mais pas la détection d'erreurs. Contrairement aux deux autres, ICMP n'utilise pas de ports.

Dans le message (datagramme), l'en-tête reprend divers informations sur le message comme la longueur totale, une somme de contrôle du contenu (checksum), les adresses IP source et de destination, suivi du type de message et d'un code spécifique au type d'erreur.

Pour comprendre le fonctionnement, vous devez vous baser sur un réseau Internet et pas un réseau local. Sur Internet, la topologie est maillée: les informations peuvent suivre différentes directions (et différents routeurs possibles) pour atteindre l'adresse cible. De plus, le message est le plus souvent découpé avant la transmission et reconstruit à l'arrivée. Les types numérotés de 0 et 8 sont spécifiques à la commande Ping sous DOS, le type 3 est renvoyé par les routeurs s'ils ne peuvent trouver la classe d'adresse IP suivante (pas de transmission). Les types 9 et 10 sont spécifiques au routage dynamique des ordinateurs et la découverte automatique de routes de transferts.

Type Code spécifique à l'erreur Description
0 0 Réponse à une commande Ping suite à une commande de type 8 (echo)
3 0 à 15 Réseau ou ordinateur inaccessible, transferts sur le réseau interdit  (complètement, un type de service seulement, ...), échec du routage, ...
4 0 Taille des données trop importante pour le buffer mémoire du routeur, avec destruction du paquet, éventuellement vitesse de transfert trop importante pour le routeur, MTU trop important, ....
5 0 à 3 Erreur de routage, pas d'accès au routeur suivant
8 0 Commande Ping avec réponse de type 0
9 0 Utilisé par les routeurs dans les routages dynamiques (typiquement dans les réseaux Internet)
10 0 Demande aux routeurs à partir d'un ordinateur de détection des routes possibles.
11 0 et 1 Datagrammes détruits lorsque leur durée de vie est trop faile, par exemple quand un message ne peut être reconstruit à l'arrivée.
12 0 à 2 Erreur dans l'en-tête du message IP, destruction du message.
13 0 Demande de mise à jour automatique de l'horloge par un ordinateur ou un périphérique (timestamp request)
14 0 Réponse d'un serveur universel à un timestamp request (type 13)
15 0 Demande d'une adresse IP dynamique
16 0 Réponse à une demande dynamique d'adresse IP (type 15)
17 0 Demande automatique d'un masque de sous réseau
18 0 Réponse à une demande automatique de masque de sous réseau

An niveau des commandes Ping sur Internet ou en réseau local, certains firewalls (hardware ou software), routeurs et serveurs réseaux peuvent être configurés pour ne pas répondre.

Dernière mise à jour, le 10/02/2017
Tous droits réservés: reproduction interdite sans notre accord écrit
© les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs