Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

Adresse MAC d'un équipement réseau

Chaque matériel réseau reçoit une adresse unique de 12 chiffres en hexadécial (48 bits), c'est l'adresse Mac (Media Access Control), parfois appelée physique: elle est notée XX.XX.XX.XX.XX.XX où X prend les valeurs de 0 à F. Les 6 premiers chiffres (XX.XX.XX) désignent le fabricant. L'adresse complète est activée en usine, rendant sa modification impossible sauf dans des cas spécifiques. Cette adresse fait partie de la couche 2 des modèles OSI ou TCP/IP.

Elle est essentielle dans toutes communications en réseau. Les ordinateurs transfèrent les données entre deux adresse de ce type. Dans le cas d'un protocole TCP/IP, celui-ci va créer une table d'équivalence IP / adresse physique via une commande ARP. Si la correspondance n'est pas connue, la station émettrice (ou le switch) va demander l'adresse IP en envoyant un broadcast (FF.FF.FF.FF.FF.FF) sur l'ensemble du réseau. La commande arp -a permet sous DOS d'afficher celle de votre ordinateur.

Comme cette adresse est unique, elle est souvent utilisée pour restreindre l'accès à un point d'accès Wifi, en n'authorisant que des cartes bien définies. C'est le niveau de sécurité le plus élevé. Pour afficher l'adresse d'une carte, utilisez la commande IPCONFIG /all sous DOS (XP, Vista, Seven, 8, ...). Windows 98 / Millenium permettaient la commande winipcfg, toujours sous DOS.

Définitions annexes: Meshing (switch) - Masque de sous-réseau

Dernière mise à jour, le 06/06/2016
Tous droits réservés: reproduction interdite sans notre accord écrit
© les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs