Recherche personnalisée

Dictionnaire technique de materiel-informatique.be: les définitions classées par thématique:
Electricité | Electronique numérique | Ordinateur - Unité centrale | Périphériques | Sauvegarde | Sécurité | Réseau | Logiciel | Internet | Multimedia | Sites | Acronyme

Fonctionnement d'une base de donnée

Une base de donnée reprend des données classés: un enregistrement est une liste de données d'une même fiche reprise dans différentes catégories, une base de donnée permet de reprendre plusieurs enregistrements du même type avec les mêmes catégories.  Son avantage est de faciliter le classement, le tri ou le filtrage sur les catégories, de regrouper ou de discoscier les données sur chaque enregistrements.

Les données sont reprises sous forme d'enregistrement (par exemple une personne), chaque caractéristique est reprise dans un champs (une case spécifique reprenant cette caractéristique comme le numéro de téléphone). Chaque champ est également associé à un type de donnée (texte, numérique, date et/ou heure, OLE, ...) mais aussi à une longueur maximum. Les données d'un champ peuvent, dans certains gestionnaires comme Microsoft Access, être préformatés: par exemple les deux premières lettres obligatoirement des chiffres ou le passage automatique de la première lettre en majuscule.

L'avantage par rapport à un tableur (Excel ou Calc par exemple) est la quantité d'informations qui peut être stockées mais aussi la présentation à l'écran (par les formulaires) ou à l'impression (états) et des possibilités de regroupement - filtrage nettement supérieurs. Deux grandes familles sont utilisées, les gestionnaires standards et les serveurs de bases de données. Dans le premier cas, le logiciel intègre non seulement la base de donnée en elle même et ses informations mais aussi la partie utilisateur (création, affichage, ...). Ces programmes intègrent ou non des possibilités de programmation spécifiques. Dans cette famille, on retrouve Access, filemaker, ... La deuxième famille ne reprend que la base de donnée en elle-même. Les informations sont récupérés via une programmation dans des langages courant (C, PHP, ...). Parmi ceux-ci, on retrouve MySQL, MsSQL (Microsoft), ... Ces derniers sont souvent utilisés pour des applications réseaux avec un nombre important d'utilisateurs.

Une base de donnée peut reprendre 1 seul fichier (Access) ou plusieurs (Dbase, Mysql, MsSQL, OpenOffice Base)

On parle de bases de données relationnelles si différentes parties autonomes sont reliées entre-elles. Cette particularité permet de rentrer des données liées entre-elles 1 seule fois. Par exemple, les coordonnées d'un client sont utilisées par toutes les factures de ce même client. Ceci réduit la taille du fichier et accélère les accès et les mises à jour. Elle est dite propriétaire si le type de fichier est spécifique à l'application.

Elle est dite partageable si plusieurs utilisateurs peuvent accéder aux données en même temps via un réseau ou via Internet, généralement avec un droit d'accès par utilisateur par sécurité. La notion client / serveur s'applique à certaines applications utilisées en réseau où la majorité des requêtes se font uniquement sur le serveur qui renvoie le résultat, contrairement aux bases de données standard où une copie locale des tables est utilisée sur chaque station.

Tous les logiciels de gestion (comptabilité, gestion commerciale, facturation, stock, CRM, ...) utilisent une base de donnée, d'autres applications sont également développées comme des fichiers d'adresses, gestion de planning, ...

Liens connexes: Transferts utilisant ODBC

Dernière mise à jour, le 01/07/2015
Tous droits réservés: reproduction interdite sans l'accord écrit de materiel-informatique.be - © les marques citées sont propriétés des constructeurs et éditeurs